Gestion de la Production

Rechercher le financement, Coordonner et s'assurer de la bonne exécution des projets

Le producteur, tout d’abord, est celui qui va croire au projet et le lancer, secondé par un directeur de production : monter un budget, chercher l’argent, constituer une équipe (réalisateur, acteurs, techniciens…).

Introduction


Le directeur de production assume les responsabilités de la préparation, de la gestion budgétaire et du bon déroulement d’une production, de la phase de pré-production jusqu’à la fin des prises de vues et généralement jusqu’à la livraison du film. Il intervient dans tous les domaines de la production audiovisuelle : cinéma, fiction, documentaires.

Producteur

Pas de producteur, pas d’argent pour le film ! Ce professionnel a la lourde charge de trouver des financements pour réaliser un long-métrage. Aide de l’État, prêts bancaires, partenariat avec une chaîne de télévision… les solutions sont nombreuses et, très souvent, le producteur investit lui-même une partie de son argent dans le projet. Il a donc son mot à dire sur la création : il peut demander au réalisateur de modifier la fin du scénario s’il juge qu’elle ne correspond pas aux attentes des spectateurs.

Pendant la préparation et le tournage du film, le producteur passe le relais au directeur de production : c’est lui qui va définir, en fonction du budget, les besoins en personnel, négocier les rémunérations, participer au choix des prestataires (location de matériel, de lieux, hébergement et restauration), etc. À ses côtés, l’assistant de production, sorte de super comptable, contrôle chaque dépense et s’assure qu’il n’y a pas d’écart entre le budget prévisionnel et le coût réel du film.

Ses compétences : négocier, financer, accompagner.

Régisseur général

Il s’occupe de l’organisation matérielle du tournage, des demandes d’autorisations au transport de l’équipe en passant par les repas, l’hébergement, ou encore les branchements électriques. Même s’il passe plusieurs semaines à préparer chaque tournage, le jour venu, il doit encore régler une multitude de petits contretemps tels les imprévus de la météo auxquels s’ajoutent parfois les caprices des stars. Sur les longs-métrages, il se fait assister par un ou plusieurs régisseurs  adjoints.
Ses qualités : organisé, débrouillard et rapide, il garde son sang-froid quelle que soit   la situation

Assistant de production

Salarié d’une société de production, l’assistant de production, qui est plus souvent une assistante, joue un rôle clé avant et pendant le tournage. Il établit les plannings et veille à leur respect, gère les relations avec les fournisseurs pour l’achat et la location du matériel de tournage (demande de devis, négociations). Il s’occupe aussi de la postproduction (réservation des studios de montage et de mixage…).
Ses qualités : organisé, débrouillard, et  à  l’aise  avec les chiffres pour gérer un budget.

  • DUT (BAC + 2)

  • BTS (BAC + 2)

  • Licence Professionnelle (BAC + 3)

  • Master Professionnel (BAC + 5)

Candidater à la Gestion de la production

Vous devez être titulaire du diplôme requis pour la formation choisie.

  • Baccalauréat pour la première année de licence professionnelle,
  • Baccalauréat + 3 ou équivalent pour le master professionnel.

Les pièces à fournir pour constituer votre dossier de candidature sont :

  1. formulaire de candidature (à remplir en ligne, à télécharger, ou à retirer à l’ISMA),
  2. fiche de demande d’inscription (à remplir en deux exemplaires),
  3. copie légalisée de l’attestation de succès ou du diplôme de Bac ou du diplôme admis en équivalence du baccalauréat (se munir de l’original),
  4. copies des relevés de notes, bulletins scolaires et/ou diplômes obtenus (pour les postulants au master),
  5. copie d’une pièce d’identité,
  6. copie légalisée de l’extrait de l’acte de naissance ou de jugement supplétif,
  7. copie légalisée du certificat de nationalité,
  8. lettre de motivation.
  9. curriculum vitae détaillé (seulement pour les inscriptions en Master),
  10. fiche d’engagement financier,
  11. fiche d’engagement pédagogique,
  12. trois photos d’identité couleur portant au verso les nom et prénoms de l’étudiant et sa filière,
  13. fiche de visite médicale,
  14. une chemise dossier en carton à trois rabats aux couleurs suivantes :
    • Bleu : pour le premier cycle (1re, 2e ou 3e année)
    • Jaune : pour le second cycle (étudiants en master)
  15. reçus du paiement des droits d’inscription (50 000 FCFA) et des frais de scolarité (partiel ou total en fonction des engagements pris).

Les examens d’entrée et d’orientation

  • les examens d’entrée et d’orientation se déroulent à l’ISMA.
  • les candidats à une formation continue sont convoqués.
  • pour les candidats résidant à l’étranger, les épreuves d’admission se font par correspondance (sur la plate-forme skype de l’Institut).
  • les résultats des examens sont communiqués sur le site de l’ISMA et affiché dans ses locaux le même jour.

DUT/BTS Audiovisuel (1 et 2),

  • Droit d’Inscription: 50 000 FCFA
  • Frais de Scolarité: 575 000 FCFA

Licence Professionnelle 3

  • Droit d’Inscription: 50 000 FCFA
  • Frais de Scolarité: 700 000 FCFA

Master Professionnel 1 et 2

  • Droit d’Inscription: 50 000 FCFA
  • Frais de Scolarité: 900 000 FCFA

Voir les échéanciers

Découvrir l’ISMA

Je me lance

Rejoignez le premier campus africain de l'image et du son

Accédez au formulaire d'inscription en ligne dès maintenant.

%d blogueurs aiment cette page :